Conseils pour débuter

Votre e-cigarette : Avec ou sans airflow ?

L’airflow, en français « flux d’air » est le paramètre qui permet de contrôler la facilité à inspirer la vapeur de son e-cigarette. Il se module grâce à des trous plus ou moins nombreux et plus ou moins grands. Le réglage de l’airflow dépend de vos goûts et de vos attentes en matière de vapotage.

Si l’airflow est ouvert au maximum, on aspire plus en produisant moins d’effort, on parle de vapotage aérien. Avec cette configuration, le volume de vapeur sera plus important et la vape plus voluptueuse. Le hit quant à lui, sera plus léger.

Si on réduit l’airflow, la résistance au tirage est plus grande, il s’agit d’un vapotage « serré ». Dans cette configuration, la vapeur est moins dense mais le hit est plus puissant.

Prenons exemple avec le Subtank Plus de Kanger qui permet de jouer avec 4 positions :

  • Position fermée : pour effectuer l’amorçage (tirer sur la e-cig sans enclencher la batterie pour  permettre d’imbiber la résistance du clearomiseur).
  • Position 1 : pour un tirage serré, favorisant le hit et le rendu des saveurs
  • Position 2 : pour un tirage aérien, offrant un excellent rendu hit/volume de vapeur/saveurs
  • Position 3 : pour une vapeur dense et un volume maximum de vapeur, hit moins important

Les bagues d’airflow peuvent être déjà intégrées au clearomiseur ou achetées à part.

Chez Wevappy, on vous propose :

 

 

L’airflow : l’essayer c’est l’adopter ? Etes-vous plutôt amateur de vape aérienne ou serrée ?

Rejoindre la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *